Après une escale dorée au Sénégal précisément à Saly, au complexe sportif ” La Tanière Villa Metsu ” , la délégation des jaunes et verts a finalement quitté le sol de ” la teranga” pour celui des “Mourabitounes” par la compagnie air Mauritanie. 

Au bout de 45 mn dans les airs, la délégation a atterrit à bon port sur le tarmac de l’aéroport international de Nouatchott Oumtensey. À la suite des premières formalités, tout le groupe s’est vu orienté à la police des frontières pour le Visa. Un sacerdoce obligatoire pour les Guinéens sur le sol mauritanien. 

Malheureusement, pendant ce temps, une scène insolite s’est déroulée à l’aéroport contre l’AS Kaloum. 

Alors que la délégation guinéenne était cloîtrée dans une salle, un individu à profiter de ce moment pour s’accaparer du sac contenant les maillots des joueurs. Une complicité rarissime. Et sur ce coup kaloum a été complètement pris à contre-pied. 

Il aura fallu remuer les méninges pour retrouver ensuite le sac à l’hôtel du club, les maillots complètement trempés, après plus de deux heures de vive inquiétude. 

Mais pas que. Car de chaudes empoignades suivront ensuite liées à un programme inopiné de test COVID. Ce déboire se prolongera jusque tard la nuit. Toute la délégation avait été sommée de reprendre systématiquement le teste COVID 19 ce, en dépit des tests déjà effectués auparavant. 

Et malgré plusieurs appels téléphoniques entre Nouatchott, Conakry et la CAF, toute la délégation est obligatoirement soumise au test COVID dans la matinée à 11h.

QUE DIEU SAUVE l’AS KALOUM 

OFFICIER MÉDIAS ASK/ENVOYÉ SPÉCIAL

FootPro224