Après le retrait du Cameroun pour cause de retards dans les travaux, la Confédération africaine de football cherche toujours un remplaçant pour accueillir la compétition.

À deux jours de la date de clôture des candidatures pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2019, c’est le flou le plus total pour la Confédération africaine de football (CAF). Dans un entretien avec la chaîne sportive marocaine Arryadia, le ministre des Sports du royaume chérifien a annoncé que son pays ne serait pas candidat à l’organisation du tournoi.

La CAN-2019, qui devait initialement être organisée par le Cameroun, a été retirée fin novembre au pays présidé par Paul Biya en raison de l’accumulation des retards. Le Maroc, candidat malheureux à l’accueil de la Coupe du monde 2026, faisait figure de remplaçant idéal pour les instances, qui ont assuré qu’une décision définitive serait prise le 9 janvier prochain.

 

Laisser un commentaire