FALETTE S’EXCUSE: IL Y A ENCORE DES CONSÉQUENCES

L’incident de l’entraînement de mercredi a des conséquences: Simon Falette, qui s’est excusé auprès de l’équipe, ne s’entraînera pas avec l’équipe pour le reste de la semaine. De plus, une pénalité est due.

Les coéquipiers acceptent des excuses
“Il montre des remords”, a déclaré l’entraîneur-chef 96 Kenan Kocak lors de la conférence de presse avant le match contre le SpVgg Greuther Fürth à propos de Simon Falette, qui a frappé Genki Haraguchi mercredi après-midi après une dispute à l’entraînement. “Nous sommes tous des gens qui font aussi des erreurs.” Les deux joueurs se sont serrés la main dans l’aile de l’équipe hier soir. Avant l’entraînement jeudi, Falette a présenté ses excuses à toute l’équipe pour son inconduite. Les coéquipiers ont accepté les excuses. Néanmoins, il doit y avoir une sanction. “Il a réagi de manière excessive, une limite a été franchie. Il le sait aussi”, a déclaré Kocak.

Pénalité au club et à l’équipe
Avec le conseil de l’équipe et le directeur sportif Gerhard Zuber, l’entraîneur a convenu que le joueur national guinéen s’entraînerait individuellement pour le reste de la semaine. Il ne sera pas non plus dans l’équipe pour le match contre Fürth samedi. De plus, une pénalité sera payable au club ainsi qu’à l’équipe. L’incident est maintenant terminé. Dès lundi, le défenseur sera de retour à l’entraînement comme d’habitude.