Entraîneur de la Guinée, Lappé Bangoura

“Comme toujours, les derbys Mali – Guinée sont des matchs très difficiles. On n’a bien joué mais il y a eu une baisse de régime. Une répétition de retards, coupures d’électricité pendant les entraînements. Beaucoup d’aléas qui nous ont déstabilisé. La victoire a choisi le Mali, on n’a pas eu la chance. Les enfants ont mouillé le match, il y a beaucoup de forfait. On ne s’est pas reposé, on est fatigué.

Depuis 1976, la Guinée n’a pas joué de finale, on voulait rentrer dans l’histoire. Le foot africain a vraiment évolué, ça s’adapte. Les Entraîneurs africains ont été au rendez-vous.”

Entraîneur du Mali, Nouhoum Diane

“C’était pas facile. La Guinée a eu beaucoup d’occasions. On’ a pas le choix, on se prépare en fonction de l’adversaire. La réalité, on fait tout pour gagner, les équipes sont désormais difficiles à manœuvrer.

Le staff médical mettra tout en œuvre pour qu’on retrouve de la fraîcheur. On a subi le jeu de la Guinée. On est là tranquillement. La Guinée nous a pris de haut, nous avons essayé de mettre la Guinée sous pression. On va essayer de préparer la finale, permettre aux gens de réparer.”

FootPro224