En cause, des arriérés de salaires non-encore payés à l’ancien sélectionneur des Fauves, le français Jules Acorsi.

Sur les 996 millions de Frs CFA que la fédération centrafricaine de football doit verser à son ancien employé avant la date butoir du 1er septembre 2018, elle n’aurait payé que 25 millions, selon Ivoire-sport.ci.

Ainsi, la FIFA a donc menacé d’exclure la Centrafrique de toutes compétitions durant quatre (4) ans si les choses n’avancent pas au plus vite.

Si l’instance mondiale met sa menace à exécution, les Fauves centrafricains qui partagent la même poule que la Guinée, vont donc laisser ce groupe à 3 équipes (Guinée, Côte d’Ivoire, Rwanda).

Affaire suivre !!!

Laisser un commentaire