Le Syli National a été pris au piège par le Mozambique ce lundi 10 juin 2024, s’inclinant 1-0 lors de la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026 zone Afrique. Le match, joué au Maroc, a vu la Guinée concéder un but dans les dernières minutes, malgré une occasion manquée par Facinet Conté en début de rencontre. Cette défaite place la Guinée en troisième position du groupe G, compromettant sérieusement ses chances de qualification pour la phase finale.

Le déroulement du match

La rencontre a été disputée avec intensité, les deux équipes étant conscientes de l’importance du résultat. La Guinée a dominé le début de la rencontre, avec plusieurs occasions de prendre l’avantage. Facinet Conté, l’un des attaquants clés du Syli National, a raté une occasion en or en première période, un raté qui aurait pu changer le cours du match.

Malgré cette domination, la Guinée n’a pas réussi à concrétiser ses opportunités. Le Mozambique, de son côté, a su rester solide en défense et a attendu patiemment son moment. Ce moment est finalement arrivé dans les arrêts de jeu de la seconde période. Geny Catamo, l’attaquant mozambicain, a transformé un penalty à la 90+2e minute, offrant à son équipe une victoire historique.

Les conséquences de la défaite

Cette défaite est la deuxième pour la Guinée dans ce groupe G des éliminatoires, après une autre contre-performance antérieure. Le Syli National se retrouve désormais à la troisième place avec 6 points, derrière l’Algérie et le Mozambique, qui comptent chacun 9 points.

Classement du groupe G :

  1. 🇩🇿 Algérie – 9 points
  2. 🇲🇿 Mozambique – 9 points
  3. 🇬🇳 Guinée – 6 points

Un coup dur pour la Guinée

La Guinée, qui avait de grandes ambitions pour cette campagne de qualification, voit ses espoirs de participer à la Coupe du Monde 2026 sérieusement compromis. Cette défaite contre le Mozambique, qui marque leur première victoire contre la Guinée dans l’histoire, est un coup dur pour l’équipe et ses supporters. La Guinée devra désormais remporter ses prochains matchs et espérer des faux pas de ses concurrents pour espérer encore se qualifier.

La Guinée s’est sabordée face au Mozambique, concédant un penalty dans les dernières minutes qui pourrait coûter cher. Le Syli National devra trouver des solutions et faire preuve de résilience pour rester dans la course à la qualification pour la Coupe du Monde 2026. Les prochains matchs seront décisifs pour l’avenir de la Guinée dans cette compétition.

Barry Mamadou Alpha